A  Bruxelles, au Centre Culturel d'Uccle du mercredi 25 au vendredi  27 avril 2018.
Accès à la billetterie.

 

En 1984, alors que se déroule le championnat d’Europe des Nations, Décembre vole un sac dans le métro. Dans le sac, il trouve la photo d’Avril jolie. Il la rappelle, ils se rencontrent dans un café. Il va lui raconter l’histoire de Jean-Eugène Robert-Houdin, horloger, inventeur, magicien du XIXe siècle. Cette histoire les mènera tous deux sous le coffre de la BNP du boulevard des Italiens, dans le théâtre disparu de Robert-Houdin, devant la roulotte d’un escamoteur, derrière les circuits du Turc mécanique, aux prémices du kinétographe, et à travers le cercle des illusionnistes.

C’est une histoire d’illusions, de théâtre, de peinture, de photographie, d’escamoteurs, de magiciens, d’amour et de kinétographe. Une histoire d’artistes, d’illusionnistes, qui se succèdent ou se croisent dans ce cénacle de rêveurs, ce cercle, en somme.

Bon spectacle.

 

Distribution :
Adrien Cauchetier, Michel Derville, Arnaud Dupont, Vincent Joncquez,  Constance Labbé, Charline Paul.
Habilleuse : Pauline Jourdan - Régie : Jéremy Thanel et Thibault Vincent.

  • Un tourbillon historique et romanesque qui fait rêver, rire, s’interroger.
    Le Monde
  • L’ingéniosité de la mise en scène dans sa façon de basculer d’un tableau et d’un siècle à l’autre est bluffante. C’est par la force de son écriture que la pièce fonctionne. Elle est rythmée, inventive, bien jouée. En un mot : captivante.
    L’express
  • L’illusion, le théâtre, les prémices du cinéma, l’amour enfin, tout converge et se rejoint à l’infini pour nourrir cette épopée où le rêve est maître. Trois époques, Trois destins liés par le hasard et peut-être un peu de magie…
    theatres.com
  • Un petit bijou d’ingéniosité porté par six comédiens impeccables.
    Direct Matin
  • C’est joyeux, brillant, virevoltant, aussi estomaquant qu’un habile tour de passe-passe, bref : magique !
    Le Canard enchaîné
  • La mise en scène, toujours aussi inventive, nous a grisés de bonheur. Si vous avez aimé Le porteur d’histoire, vous aller adorer Le cercle des illusionnistes !
    Pariscope
  • Un plaisir et un émerveillement assez rare au théâtre. 
    Le Parisien

Bande annonce

Galerie Photos

Revue de presse

Avec le soutien de :

strip_EDM_sponsors.jpg